Deux visites guidées sont au programme. La première est plutôt une promenade guidée dans le centre de Bruxelles. Les 7 et 11 août à 14h. Objectif : des lieux et objets insolites du patrimoine, du Théâtre de Toone à la défunte Maison du Peuple (Horta), de la statue des comtes d’Egmont et de Hornes (Petit-Sablon) aux Halles Saint-Géry. L’enjeu est aussi de réfléchir sur le concept de patrimoine en fonction de l’évolution de l’urbanisme.

Les 25 et 29 septembre, le Centre Albert Marinus présente le sculpteur Frédéric Biesmans (1971). Né à Bruxelles, il vit et travaille en France. Après avoir étudié la taille de la pierre à Bordeaux, il réalise des œuvres diverses en argile qu’il appelle Choobas, inspirées par l’univers de la science-fiction. Il fabrique à partir de la terre des micro-univers composés d’éléments architecturaux et de personnages.

L’exposition Incarnations est consacrée à l’art congolais. Elle a pour but de changer la perception de l’art africain. Le parcours aborde différents thèmes tels que l’animisme, la négritude, le féminisme, l’identité, la mascarade, la performance, le fétiche, les mouvements de libération, les traditions du masque et de l’esprit. L’exposition s’interroge aussi sur la question : Qu’est-ce que l’art africain ? Palais des Beaux-Arts jusqu’au 6 octobre.

Au Mundaneum à Mons, se tient L’Inventaire infini jusqu’au 15 septembre. Cette exposition est consacrée à Paul Otlet (1868-1944). Ce savant a créé à partir de 1895 l’Office international de Bibliographie, destiné à recenser tous les ouvrages publiés dans le monde. Il est en outre l’inventeur du système de classification décimale universelle ainsi que du format standard des fiches bibliographiques. Il a pressenti l’arrivée d’Internet et a imaginé avec Le Corbusier un projet de cité mondiale qui ne sera jamais exécuté.

Le Centre Keramis à La Louvière est devenu un centre d’art. Article sur l’historique de la faïencerie et sa transformation.

Pour terminer, un nouvel extrait de Jeanne d’Arc et le Cid par Albert Marinus. Le thème abordé ici est la fiction, la réalité et l’esprit humain.

Jacques Goyens

Adresse : Centre Albert Marinus asbl. Rue de la Charrette, 40 – 1200 Bruxelles

Courriel : info@albertmarinus.org