Newsletter
Rencontre littéraire

___________

PEN Belgique
est heureux de vous inviter à sa prochaine rencontre littéraire:

Le mercredi 18 septembre
à 18h30
Entrée gratuite
Au Palais des Académies
Rue Ducale, 1
1000 Bruxelles

Paolo Grossi (Directeur de l’Institut Culturel Italien de Bruxelles), Jacques De Decker (Secrétaire perpétuel de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique) et Jean Jauniaux (Président de PEN club Belgique) ont le plaisir de vous inviter à la rencontre organisée à l’occasion de la publication
de la

Correspondance Albert Camus- Nicola Chiaromonte (1945 1959)
aux Editions Gallimard

L’Istituto Italiano di Cultura de Bruxelles, le centre belge francophone de PEN International et l’Académie royale de langue et littérature françaises de Belgique, sont heureux d’accueillir Samantha Novello, Yves Hersant et Cesare Panizza pour une rencontre littéraire à l’occasion de la publication de la Correspondance Albert Camus-Nicola Chiaromonte 1945-1959 aux éditions Gallimard.
La rencontre sera animée par Jacques De Decker (Secrétaire perpétuel de l’Académie) et Jean Jauniaux (Président de PEN Belgique)
L’amitié entre Albert Camus et Nicola Chiaromonte (1905-1972) est née «d’un rapport humain des plus beaux et vrais : l’hospitalité». Le jeune Camus se lie à l’intellectuel italien exilé lors de son passage à Oran au printemps 1941. Militant antifasciste et anticommuniste, ami d’André Malraux et d’Ignazio Silone, Nicola Chiaromonte s’apprête alors à rejoindre les États-Unis. À New York, en lisant le Mythe de Sisyphe et L’Étranger, il se découvre une profonde parenté d’esprit et de préoccupation avec l’écrivain français. C’est après Hiroshima que Nicola Chiaromonte, ayant lié d’étroites relations avec la gauche anticonformiste américaine en prenant part à la fondation de la revue pacifiste politics, suscite la collaboration intellectuelle de son ami français, désireux de nourrir avec lui un nécessaire «commerce social».
Nicola Chiaromonte (1905-1972) est considéré aujourd’hui l’un des figures majeures de la vie intellectuelle italienne au XXème siècle. Dès le début de la guerre d’Espagne, il s’engagea dans l’escadrille d’André Malraux qui le mit en scène dans L’Espoir, sous les traits de Scali. En 1941, il émigra aux États-Unis, où il publia de nombreux articles dans politics, Partisan Review, The Nation, The New Republic et fréquenta Dwight McDonald, Mary McCarthy et Hannah Arendt. De retour en Italie après la guerre, il fonda, avec Ignazio Silone, la revue Tempo presente puis devint critique théâtral au Mondo et à L’Espresso.

Les invités de cette rencontre évoqueront l’amitié entre les deux écrivains:
Samantha Novello, docteur en sciences politiques et sociales, a collaboré aux volumes I et III des Œuvres complètes d’Albert Camus dans la Bibliothèque de la Pléiade et a établi, présenté et annoté l’édition de la Correspondance Ambert Camus-Nicola Chiaromonte 1945-1959 (Gallimard, 2019). Titulaire d’une bourse de recherche post-doctorale en Philosophie Politique à l’Université de Verona (Italie), enseigne la Philosophie et l’Histoire à Florence. Elle a collaboré à l’édition des Œuvres complètes d’Albert Camus (Gallimard, 2006 et 2008); elle est l’autrice d’une étude sur Albert Camus as Political Thinker (Palgrave Macmillan, 2010) et de nombreux articles sur la pensée éthique-politique de Camus.
Yves Hersant est entré en 1981 à l’EHESS, dont il est devenu l’un des directeurs d’études, au Centre de recherche sur les arts et le langage, au sein duquel il a fondé et dirige le Groupe de recherches sur l’Europe.
Cesare Panizza est l’auteur de la plus importante biographie de Nicola Chiaromonte, publiée en 2017 aux éditions Donzelli (Rome). Il a également consacré des études à Piero Gobetti et à Luigi Einaudi.

Bien cordialement,

Jean Jauniaux François-Xavier Lavenne
Président Secrétaire

______________________

c/o Maison des Auteurs, rue du Prince Royal, 87 à 1050 Bruxelles
+32 472 12 68 25