PHILIPPE REMY- WILKIN à la Foire du Livre de Bruxelles

Matriochka_FoireduLivreBxl (002)

Matriochka

Philippe Remy-Wilkin

 

 

Foire du Livre de Bruxelles

(https://flb.be/infos-pratiques/)

 

Après une fin 2018 marquée par l’obtention de deux prix littéraires

(Prix Gilles Nelod du conte sur tapuscrit + Award Sabam Littérature pour mon dernier roman),

je débute 2019 avec le baptême de mon nouveau livre, Matriochka,

ledit (long) conte ou court roman (60 pages), paru chez Samsa :

 

le samedi 16 février, de 10h à 12h,

sur le stand DILIBEL (110/111).

 

Présentation (quatrième de couverture).

Un jeune homme erre dans Saint-Pétersbourg, entre palais aux teintes pastel et rives de la Neva, sous la lumière irréelle des Nuits blanches. Thomas est cinéaste, venu en repérage pour un long métrage consacré aux mystères de la Chambre d’ambre, le trésor des Romanov. Mais ces préparatifs, le décor et ses personnages, semblent raviver une plaie ouverte, un passé nauséeux.

Une fillette énigmatique s’attache à ses pas, l’appelle, lui rappelle… Il la suit à son tour, la perd, la retrouve à l’entrée de l’Ermitage. Le temps s’abolit, les frontières du réel s’estompent. Précipité dans la Russie révolutionnaire de 1918, Thomas se demande s’il rêve ou reçoit, a contrario, une chance de racheter la faute qui a cisaillé sa jeunesse…

Matriochka. Rarement adéquation fut-elle si optimale entre un titre et un contenu. Telles ces poupées russes emboîtées les unes dans les autres, les voyages s’enchaînent et s’imbriquent, géographiques, oniriques ou temporels. Et les niveaux de lecture, de la poésie du conte à la violence du cauchemar fantastique, à la quête identitaire. Mais ne touche-t-on pas là à l’essence de l’Art, toute oeuvre se situant à la confluence des interactions vie de l’auteur/réalité du monde extérieur/matière fictionnelle ? La fiction englobe-t-elle davantage la réalité que celle-ci ne l’englobe ? C’est l’un des mérites de ce récit, au-delà de ses qualités d’écriture, de narration, d’émotion : nous faire vivre ces questions (philosophiques) de plain-pied.

 

Philippe Remy-Wilkin naît à Bruxelles lors d’une pause capitale de ses parents entre leurs années africaines et un retour dans leur Hainaut d’origine. Il y voit la cause première de son écartèlement entre appétit du grand large et attraction des racines. Il rejoint sa ville natale pour des études philologiques, après lesquelles il organise sa vie autour de l’écriture. Avec deux invariants : l’Histoire et le goût du récit palpitant.

 

 

Philippe REMY-WILKIN

Auteur littéraire

http://philipperemywilkin.com/

73 rue Jean Benaets à 1180 Bruxelles