blog.aidol.asia youngteens.net dvdpornrip.com

 

Alexandre VAN HOECKE-  Le valet de cœurMemory, 2015 -112 pages, 13 euros

L’auteur, lauréat du prix Jeune public Brabant wallon (*), est âgé d’une quinzaine d’années lorsqu’il commence l’écriture de son roman. Il le délaisse, le reprend et le termine à dix-sept-ans. L’âge de son héroïne, Alice. C’est que, dans ce roman, Alexandre Van Hoecke se met dans la peau et la tête d’une jeune fille, un peu secrète, bien de son temps avec ses petits et grands drames d’adolescente, ses questionnements face à l’amour et ses relations, tantôt enfantines, tantôt plus distantes avec ses parents.

Un soir, après un malaise en pleine rue elle s’évanouit et se réveille dans une cave. « Les larmes trempent mes joues. La sueur séchée rend l’air autour de moi presqu’irrespirable. Les cordes autour de mes poignets mordent la chair gonflée. Mes vêtements poisseux me collent à la peau. Je ne comprends pas. Je ne comprends rien ». Elle ne voit pas le visage de son ravisseur, cagoulé, juste ses yeux. Elle ne le reconnaît pas mais il lui apparaît confusément comme quelqu’un qui ne lui est pas totalement inconnu. La fin du livre est plutôt surprenante.

Le suspense est soutenu tout au long du récit et la construction du roman est bien maîtrisée. Alternent des chapitres au présent – durant la séquestration-, et des chapitres au passé qui donnent peut-être – qui sait-  certaines clés sur l’identité du ravisseur…Le style emprunte souvent au langage parlé des adolescents, y compris aux échanges brefs des textos -mais quoi de plus normal, au fond, vu l’âge d’Alice et d’Alexandre- Dans les passages écrits au présent, l’écriture se fait toutefois plus sobre, plus « travaillée », comme pour témoigner du surcroît de maturité apporté par l’épreuve à l’héroïne. « Ma matière grise n’est plus qu’une bouillie immonde dans laquelle barbotent deux ou trois résidus de ce qui fut autrefois ma raison ».

L’on attend avec plaisir la prochaine œuvre de ce jeune auteur ….

(*) Le prix jeune public Brabant wallon de la fondation Laure Nobels récompense un auteur âgé de  14 à 18 ans. La fondation a été créée à la suite du décès tragique de Laure Nobels, 16 ans, étudiante et auteure.

http://www.fondationlaurenobels.be

 

Martine Rouhart