A TRAVERS LES REVUES

 

 

A TRAVERS LES REVUES

Aider, une revue française remarquablement faite, avec comme devise: S’engager pour les autres, s’engager pour un proche.

Pas de blabla, mais des articles courts, précis, très claire, avec de plaisantes illustrations, qui vous permettront, que ce soit pour votre métier, ou à l’intérieur de votre famille, d’avoir le bon réflexe, de comprendre d’abord ce qui se passe autour de vous.

Titre de quelques rubriques du n°1: Entretien avec Boris Cyrulnik: Tous ces gens qui font des actions héroïques et ne sont jamais héroïsés. Psychologie: Il m’épuise avec ses questions répétitives. Pratique: valoriser une expérience d’aidant dans un Cv. Développement personnel: l’empathie, c’est la vie. Philo: autrui est-il mon semblable? Reportage: 3 heures avec une « blouse rose ».

Scrineo, 8, rue St Marc, 75002 Paris. abonnement@aider-larevue.fr. Trimestriel, France: 35  € par an.

AML – Newsletter (lettre d’info des Archives et Musée de la littérature, uniquement sur internet), n°8: Le théâtre belge en vitrine à Avignon. Récits inconnus de 14-18: une autre chronique. Donation de six œuvres du photographe San Damon. Fin du dépouillement du Fonds Jean Muno.Décès de Jean-Claude Pirotte. n°18: Jean Muno. Jean Louvet. 25e anniversaire du théâtre de l’L. Le fantastique belge s’invite à Tournai. info@aml-cfwb.be

Aura, . ..n°96, printemps 2018: Thème: Couture. Editorial de Gis§èle Hanneuse. Le fil de la vie, par Anne-Françoise de Vignier. Zuodian, par Graziano Spezialetti. Réparation, par Thérèse Larrcin. De fil en aiguille, par Thérèse Pollet. Un extrait de La foleuse, de Henry Martelange. Le cours de couture, par Lauence Amaury. La machine à coudre, par Adrien d’Autreppe. S’il vous plaît, Madame, par Serge Guérit. Un cœur à recoudre, par Marie-Claire George. Existence étriquée, de Laurence Amaury. A même la peau, par Apollonie Drossart. Le Christ brisé, par Christian Nerdal. Pique et couds ou: Le chirurgien par Marianne Bougard. LaChapelle sous toutes ses couleurs, par Gisèle Hanneuse. Lorsque les coutures sutent entre frères jumeaux, par Martine Rouhart. n°97, été 2018: Thème: Le bord.édito, patr Gisèle Hanneuse.Pourquoi au bord, par Thérèse Larcin. Triste monologue à deux personnages, par Christian Nerdal. Pour l’amour d’un desperdao, par Marie-Claire George. Frontière de vent, par Laurence Amaury Le voyage le plus beau, par Annie Préaux. A l’abordage, par Laurence Amaury. Falaën par Thierry Thirionet. Un canal s’est pendu, par Gisèle Hanneuse. Cueillette matinale, par Martine Rouhart. Au galop, par Marianne Bougard. Mise en scène, par Graziano Spezialetti. Le dinosaure, par Christian Nerdal. A vendre, par Carine-Laure Desguin.Débordements en tous genres, par Adrien d’Autreppe. Automne 98: thème: Cimetière. Edito, par Gisèle Hanneuse. Il fait si calme, par Christian Nerdal. Marie-Maria ou les confidences d’une poupée, par Françoise Houdart.. Le chant des oiseaux, par Annie Préaux. Cimetière, par Thérèse Pollet. La maison du fossoyeur, par Gisèle Hanneuse. Une flamme dans la nuit, par Isabelle Deliener. La voisine du fossoyeur, par Gisèle Hanneuse. C’était un parc, par Thérèse Larcin. Sur les pas de mes aïeux, par Alessandra Riggio. Cime, par Thérèse Pollet. A Ghlin sous la terre, par Christian Nerdal. Miroir du passé, par Thierry Thirionet. Le pont de pierre, par Laurence Amaury. C’était pas une bonne idée, Sam, par Carine-Laure Desguin. Les cimetières sont-ils condamnés à disparaître?, par Adrien d’Autreppe. n°99, hiver 2018-2019: thème: La clé.édito de Gisèle Hanneuse. Je n’aime pas les cages, par Martine Rouhart..Mais quelle clef des mystères?, par Christian Nerdal. Avec une clé, par Apollonie Drossart. Le sésame ne répond plus, par Annie Préaux. Incarcérée dans le réel, par Laurence Amaury.La clé des sables, par Roseline Deback. L porte des océans, par Thierry Thirionet. La clé interdite, par Thérèse Larcin. Sur les rives du Poopó, par Marie-Claire George. Disparition, par Françoise Houdart. Le mystère de la clé et la clé du mystère, par Gisèle Hanneuse.DEux clés pour une serrure, par Laurence Amaury. L’inscription, par Carine-Laure Desguin. Une clé d’or, par Isabelle Deliener.Et si c’était l’enfer, …ou le paradis?, par Alessandra Riggio.Rencontre singulière: énigme sans clé, par Thérèse Pollet. Les clés du royaume, par Adrien d’Autreppe.Hommage à Colette Brohée. n°100,printemps 2019: La porte du Clair de Luth, par Thérèse Larcin. Trait d’union, par Thierry Thirionet.Les maisons des oiseaux, par Martine Rouhart. Portes: parcours philosophique, par Aloexandra Riggio. La porte claque, par Marianne Bougard. La cinquième porte, par Laurence Amaury. Cerf, cerf, ouvre-moi, par Marie-Jo Boucraut. Les sourires? Des portes ouvertes, par Martine Rouhart.Tête la première, par Françoise Van Poucke. Portes, par Jacques Marlier. Ouvre la porte, par Gisèle Hanneuse. La porte des toilettes, par Thierry Martelange. Chambranles 1 et 2, par Carine-Leure Desguin. Porte close, par Marie-Claire George. Vieillir, par Marcelle Pâques. Quand tu regarderas mon cadavre, par Cgristian Nerdal. Recto-verso des portes closes, par Françoise Houdart. Je prendrai la porte, comme on dit, par Carine-Laure Desguin. Porte de la Liberté, par Thérèse Pollet. Le prix Goncourt, par Serge Guérit. A propos de La porte étroite, d’André Gide, par Adrien d’Autreppe. Portes ouvertes, portes de lumière, par Laurence Amaury. La vie du CLH: Aura du n°¨1 au n¨°100, par Laurence AMAURY.

 .

 

 

Laurence Amaury, rue Borgnagache, 2, 7000 Mons.

Le Bibliothécaire,  n°3/2015: Numérisation de masse des collections des bibliothèques, des musées et autres centres d’archives: la Belgique tente de régler la problématique des œuvres orphelines. A côté des recensions habituelles, un aperçu du Festival d’Avignon.Poèmes de François Ibanez et Michel Ducobu. n°4/2015:  Le prêt numérique en bibliothèque, par Marie-Michèle. Belgian bashing, par Michel Ducobu. n°3/2016: recense de notamment de nombreuses bandes dessinées et livres pour les jeunes, ainsi que des ouvrages d’Assimil pour l’apprentissage des langues. Des poèmes d’Alfred Herman et Pol Bossart. n°3/2016: Dans son éditorial, Michel Dagneau se plaint de la façon dont le français, et la littérature française,  sont enseignés de nos jours. Sylvain Darma Gaourang, poète tchadien. Demoiselle bleure, un poème de Pol Bossart. n°3/2017: nombreuses recensions, et plusieurs poèmes de Pol Bossart. n°4/2017: comme d’habitude, nombreuses recensions, avec un poème de Michel Ducobu. n°1/2019: aussi fourni que d’habitude, avec de nombreuses analyses de livres en tous genres. et dns tus les domaines. Nous y avons pointé notamment: Jacques Goyens, Le moulin de Villeneuve,, Francis Dannemark/Véronique Biefnot, Carino Bucciarelli, Françoise Pirart, Evelyne Wilwerth.

Rue de Bruxelles, 87, 1470 Genappe.

Biblirama,   . n°126, 4e trimestre 2017: rencontre avec Colette Nys-Mazure, poète et écrivain. Vigilance et transmission. Cueillettes: poètes japonais. Reflets: Lire avec les enfants. Tout un programme! Portrait: Bibliothèque communale « Buxin-Simon » de Florennes. La lecture, en toute spécificité!. n°127: Rencontre avec Laurent Demoulin: Littérature et filiation. Technicité et aide à la personne: Focus dur les missions des techniciens du son à la Bibliothèque publique spéciale de l’asbl « La Lumière » à Liège., par Sylvie Henrickx. Portrait: Ecoles de devoirs de Sclessin et Fragnée de l’asbl Maison de Fragnée. La cohésion dans l’atomisation. Reflets: se former pour mieux coopérer, par Françoise Vanesse et Sylvie Hendrickx. Appren-tissages: étoffe et assemblage, par Françoise Vanesse. n°129, 3e trimestre 2018: Quatre coups de cœur parmi les primo-romanciers: Juliana Léveillé-Trudel, Amy Liptrot, Emily Fridlund,, Estelle Sarah-Bulle, par Sylvie Hendrickx. Rencontre avec Françoise Dury,  présidente de l’APBFB., par Sylvie Hendrickx. Les coups de cœur artistiques de Françoise Dury. Cueillette d’albums, par F.V. Accompagnement à l’écriture et exercice de citoyenneté, par Sylvie Hendrickx. Portrait: Ecole de devoirs « Les Crayons » de Banneux Cocon et co-construction!, par Françoise Vanesse. n°130, 4e trimestre 2018: Rencontre avec Primaëlle Verteneuil, responsable des éditions Tetras Lyre. Prêt d’œuvres d’art et médiation culturelle, focus sur les missions de Frédéric Pâques, responsable de l’artothèque de la Bibliothèque Chiroux à Liège. Reflets: Gérer une équipe de volontaires. Sensibilisation au slam: de l’expression à l’émancipation. Parage: le noir dans tous ses éclats. n°131, 1er trimestre 2019: éditorial: Des temps politiques incertains…, par Jean-Marie Defawe. Regards croisés sur…La langue de l’exil, par Sylvie Hendrickx. Polyvalence et maîtrise – Focus sur les missions de Thierry Nucera, relieur à la Bibliothèque du Séminaire de Liège, par Françoise Vanesse. Portrait: Art Basics for Chidren, maison transdisciplinaire d’ éveil à l’art et à la créativité, par Sylvie Hendrickx. Reflets: Cooper’artistes: petit laboratoire expérimental d’expression et de création, par Françoise Vanesse.,

Rue de Joie, 68,4000 Liège.

Vous trouverez diverses infos concernant les lettres françaises dans le dernier bulletin de l’UPF-B. 
Le lien est : http://www.francophonie.be/upfb/ Dans la colonne de gauche, cliquer sur BULLETIN
Dans le dernier bulletin (octobre 2014), cliquer sur :
  • la plus grande bibliothèque-Jeunesse de Slovaquie ouvre ses rayons aux livres en français
  • Camille Lemonnier en Biélorussie… grâce à Hitler et Staline ?
  • Des auteurs francophones belges pour la jeunesse à l’honneur à Moscou et à Boston

Cahiers internationaux du symbolisme- Dans le numéro combiné 143-44-45 de 2016, le professeur Michel Otten, sous le titre Nicole Verschoore, romancière de la passion, procède à une analyse – qui est aussi une synthèse – de l’œuvre romanesque de Nicole Verschoore. Il est bien vrai que la passion y joue un rôle prégnant, accentué encore au fil du temps qui passe. Mais l’attachement à la famille – on est bien loin ici du Familles, je vous hais! d’André Gide, le goût de l’histoire, de l’archive, y tiennent aussi leur place. Les personnages secondaires sont tout aussi fouillés que les héros; l’atmosphère du lieu, de l’époque s’y trouvent rendus avec beaucoup de finesse. Et puis, Nicole Verschoore a le don de la construction: l’intrigue se développe, dans chaque récit, avec un dosage savant de lenteur et de brusques crises. Bref, de quoi réjouir ses lecteurs habituels, par d’heureux souvenirs, et sans doute en conquérir de nouveaux.

Le Carnet et les Instants,    .n°199/juillet-septembre 2018: éditorial de Nausicaa Dewez: printemps de la mémoire. Ecrure sur les camps aujourd’hui, par Joseph Duhamel  Nathalie Skowronek, Une identité à travers les conflits, par Joseph Duhamel. Ecrire, dit-il. En hommage, en colère, dans l’indignation, par Michel Zumkir, à propos de Lé théo des fleuves, de Jean-Marc Turine. Les prix littéraires de la Fédération Wallonie-Bruxelles.Pierre Noël,  Roland Thibeau, Henri de Meêus, Veronika Mabardi, Thomas Lavachery.. Sophie Podolski, entretien avec Joëlle de la Cassinière, par Véronique Bergen. Trouver sa langue pour vivre, de Véronique Daine, par Michel Zumkir.    Parcours de Marc de Radiguès au service du récit, par Fanny Deschamps. Paul willems, L’archive comme épave, par Christophe Meurée. Portrait littéraire de Charleroi, Un enquêteur s’est infiltré, par Guy Delhasse. Portes et livres ouverts, les Entretiens du Non-Dit, par Michel Torekkens. Festivals, fêtes et salons du livre, par Julien Dollet. n°200, octobre-décembre 2018: édito: Clap 2000, par Nausicaa Dewez.Monsieur le rédacteur en chef: Carmelo Virone: « Mon modèle: Livres hebdo ». Florilège années 1990. Monsieur le rédacteur en chef (2): Michel Lambert « Lucicité et bienveillance ». Florilège 2: années 2000. Monsieur le rédacteur en chef (3): Joseph Duhamel: « Une revue enviée en Flandres ». Florilège 3: années 2010. n°201, janvier-mars 2019: A la une: Jean-Pierre Orban: une double biographie de Pierre Mertens, par Véronique Bergen.Thomas Lavachery, un aventurier de l’écriture, par Fanny Deschamps. Tétras Lyre, 30 ans pour un oiseau libre, par Anne-Lise Remacle. Les instantanés des AML: Nos écrivains et la grande guerre, par Laurence Boudart. Une haute distinction française pour le Musée Verhaeren, par René Begon. L’histoire belge de Vide Cocagne, par Salvatore di Bennardo. Dans l’intimité de la bibliothèque de Joseph Ndwaniye, par Rony Demaeseneer. Sollers-Rolin, une constellation épistolaire; par Véronique Bergen. Portes et livres ouverts librairie et éditions CFC, même combat pour le livre, par Michel Torrekens. Dans les pas de Camille et Paul Claudel, en Tardenois, par Gwenaëlle Abolivier. n°202, avril-juin 2019: Le livre du futur, par Nausicaa Dewez. Adeline Dieudonné – Attention, autrice féroce?; par Anne-Lise Remacle. Hommage à Elisa Brune, par Jeannine Paque. Antoine Wauters – Quand des coeurs battent dans des grottes, par Vibcent Tholomé. Prix du jeune écrivain, par Michel Torrekens. Françoise Rogier – Un tour de crayon, par Fanny Deschamps. La colletion opuscules aux éditions Lamiroy: Pourvu qu’elles soient courtes, par Anne-Lise Descartes. Rossano Rosi ou l’incarnation, dense et subtile, de la modernité…, par Philippe Remy-Wilkin. Un Maeterlinck patriote, par Laurence Boudart. Marcel Moreau, l’écriture comme paroxysme, par Véronique Bergen. Les carnets d’un médecin de village (1944), par Louis Delattre, article de Rony Demaeseneer. Portes et livres ouverts, des soirées enlivrantes au Centre culturel d’Uccle, par Michel Torrekens. A Compiègne et Beauvais, le patrimoine des bibliothèques n’est plus qu’à un clic, par Pascal Allard.

Promotion des Lettres, Bd Léopold II, 44, 1080 Bruxelles

Les chants de Jane, n°11: Guy Beyns. à la page 3, un beau texte, à l’impératif: lève tes mots/poète/sous l’eau/et dans le vent. La poésie est un devoir. Et aussitôt, p.4, vient l’aveu de cette impuissance, de l’insaisissable, de l’inou.: je ne sais pas l’instant/où l’oiseau devient chant/où l’homme se dénude/et redevient chant. Le retour nécessaire à l’enfance, Le repli de la mémoire. p.5: le poème est quelque chose de malléable, et p.7 encore: sillonnant mes errances/je reste cet enfant/attentif au silence/qui fait frémir les blés. Guy Beyns, poète de la discrétion, du silence, dans lequel le langage se transforme en or fin. Et c'(est pas cette marge du silence que la vie prend tout son sens. Il nous dira ainsi, p.19: à l’aube de la mort/les créances du corps/offrent à l’âme éperdue/ sa chance de beauté. Le sens même du monde, où rien ne se perd, et rien ne se crée.

L’éléphant, n°19. Une revue qui nous vient de France, et drôlement bien vite. Des articles pas trop longs, pas trop courts non plus, sur des sujets très diversifiés. Et de plus, fort bien faits…Idéal pour les étudiants et ceux qui souhaitent continuer à se cultiver. Dans ce numéro: Zola ou la vérité agrandie, Travail, machine à remonter le temps. Les 10 dates qui ont façonné l’Inde, Le hasard vu par les mathématiques. Dix opéras incontournables. Rome, près de 30 siècles nous contemplent. Quelques repères sur la psychopathologie. L’histoire mouvementée de la bande dessinée. Les origines de l’homme, un berceau africain.

www.lelephant-larevue.fr. 8, rue St Marc, 75002 Paris.

Espace de libertés,. n°472, octobre 2018:  Dossier: 70 ans de droits universels…Et moi, et toi, et elle? Bavardages démocratiques, par  Jean Cornil. La DUDH, une utopie fondatrice. Et après?, par Sabine Schrader. Droit proclamé vs droit effectif, par Sandra Evrard. Pas logés à la même enseigne, par Nicolas Naizy. Droits des femmes, du 1.0 au 3.0, par Florence Wautelet. Bêtes de droits, par Vincent Chapaux. Touche pas à ma terre, par Pierre Jassogne. Les droits humains, un enseignement fondamental, par Gaëtan Gras.Les experts au service de la démocratie, par Caroline Close. Chasse aux mots en terrain conquis, par Arthur Sente. Le danger, c’est l’immobilité, par Pierre Jassogne. Toute migratoire dans bouillon balkanique, par Giacomo Sini. Faire fille du regard des autres, par Frédéric Vandecasserie. Suivez le zinneguide, par Sabine Schrader. Que faire? par Véronique Bergen. n°473/ novembre 2018: rencontre avec Cynthia Fleury, par  Jean Cornil. Cannabis project: Cannabis,  réglementons, par Anne Cugnon. Etats d’une politique surréaliste, par Sébastien Alexandre. Pas de ruée vers l’or vert, par Dominique Lossignol. Coup fumeux ou coût de génie?, par Gaëtan Gras. Aux Pays-Bas, « l’herbe d’état », par Aline Mignon. L’herbe de la siscorde, par Noémie Moukanda. Business cannabis, par Sandra Evrard. A l’école du samedi, par Pierre Jassogne. L’évasion par la parole, par Catherine Callico. Elections sur fond de religion en RDC, par Jean Musway .Maroc: l’émigration aux portes de l’Europe, par Elisabeth Dufrane. n°474, décembre 2018: édito: Libertés conditionnées, par Sandra Evrard. Opinion: les jeunes et la DUDH: des valeurs à choyer, par Pierre Galand. L’humanité: un troupeau vers l’abattoir, propos de Boualem Sansal recueillis par Pierre Jassogne. Revenue universel: l’utopie du siècle? Un concept aux définitions multiples, par Ghislaine Julémont. Le juste prix?, par Pierre Jassogne. Du temps contre de l’argent, par Gaëtan Gras. Du beurre dans les épinards, par Clara Van Reeth. Une prison dorée pour femmes?, par Pïerre Jassogne. De l’utopie au projet politique, par Ghislaine Julémont. Les frontières éthiques du revenue universel, par Gildas Monerie. La pilarisation en contexte de sécularisation, par Frédéric Gugelot. Cachez cette pauvreté que je ne saurais voir, par Vinciane Colon. Une communauté qui « code », par Esen Kaynak. « Nous ne serons pas des geôliers »,  par Vinciane Colson (à propos de a Tunisie). Entre consécration et insignifiance (Podemos en Espagne), par Marc Soignet. Religions et laïcité, un mouvement perpétuel, par Achille Verne. Fenêtres sur le monde: la Cité Miroir, par Catherine Haxhe. L’enfant et les monstres(les Chatouilles d’André Bescond), par Sigrid Descamps. Une expo classée x, par Amélie Dogot. n°475; janvier 2019: édito par Sandra Evrard, Chérir nos valeurs. La Terre a rendez-vous avec l’humanité, par Catherine Calico. Dossier: Addictions, plaisir et libre arbitre. Une société sans drogue est une utopie, propos recueillis par Pierre Jassogne. Accro au sexe (virtuel)?, par Pierre Masuy. Opioïdes: de la vague au tsunami, par Frédéric Soumois. Les jeunes, des « addict-sensibles », par Frédéric Soumois. Jouer sa vie, par Pierre Jassogne. Dupain et des jeux?, par Sandra Evrard. Regarder ses privilèges fans le blanc des yeux, par Sandra Evrard. Nouvelles pratiques révolutionnaires, par Véronique Bergen. Chrétiens d’Orient: entre cœur et raison, par Sabine Schrader. A fleur de carapace, par Julie Henriet.  Charivari afghan, par Dorothée Vandamme. Des idées moches et centripètes, par Achille Verne. Quand la politique prime sur les valeurs, par Marc Soignet. Brut de femmes, par Julie Luong. « Rendre visibles ces invisibles! », par Frédéric Vandecasserie. La prison comme rengaine, par Amélie Dogot. n°476, février 2019: édito: Mal de mer, par Sandra Evrard. M…à la bien-pensance, propos de Georges Perec recueillis par Vinciane Colson. Dossier: aide à la jeunesse: entre soutien et répression. Du sang neuf, patr Julie Papazoglou. Accueillir l’enfant d’un.e autre, par Pierre Jassogne.Le tabou de l’adoption, par Julie Papazoglou. IPPJ sur ville, par Abraham Franssen. Les semeurs de graines, par Sandra Evrard. Une porte vers l’autonomie, par Clara Van Reeth. Zoom sur la prévention: espoir permis, par Pierre Jassogne. Réforme majeure pour faits de mineurs, par Gaëtan Gras. La clause de conscience comme arme anti-IVG, par Julie Papazoglou. Oµ va la laïcité, par Giulio Ercolessi. Sur les traces de Simone, par Arthur Sente (On ne naît pas soumise, on le devient, roman de Manon Garcia).Irak: athéisme sous pression, propos de Karrar Hamza Al Asfoor recueillis par Marc Soignet. Une momie encombrante, par Pablo Gutierrez Toral. L’aust&érité ne fonctionne pas, propos recueillis par Sandra Evrard, à propos du film L’Usine de rien, de Pedro Pinho. Artistes fatales, à propos du livre Les femmes artistes sont dangereuses, de Laure Adler, par Julie Luong.Le temps des assassins, par Véronique Bergen. n°477, mars 2019:  édito de Sandra Evrard: Vous prendrez bien un peu d’égalité? On ne se croit plus, par Sandra Evrard. Dossier: Services publics, un avenir compromis? L’hiver souffle sur le système de santé, par Frédéric Soumois. Le CPC à l’épreuve des inégalités, par Johanna de Villers. Pauvre toujours, par Pierre Masuy. De l’intérêt du traitement égalitaire, par Alexandre Piraux. Les citoyens donnent l’alerte, par Sandra Schrader. Droit à la mobilité, un vœu pieux à Bruxelles?, par Pierre Jassogne. Etat social: l’utopie du grand retour, par Sandra Evrard. Les hommes naissent…mais n’en restent pas là, par Mathieu Bietlot. Les ondulations du féminisme 4.0, par Florence Wautelet. Penser le monde pour le changer, propos recueillis par Véronique Bergen. Un tremplin pour l’éducation, par Pierre Jassogne.. Autodéfense et résilience, par Monir Ghaedi, journaliste iranienne. « Genre » en péril, par Monique Paternotte. La culture s’active pour plus de parité, par Catherine Callico. Une amoureuse solitaire, par Frédéric Vandecasserie. n°478, avril 2019: éditorial de Sandra Evrard: 50 ans d’engagement solidaire.Repenser nottre rapport à la vie, propos d’Aurélien Barrau recueillis par Véronique Bergen.. Thème: Multilatéralisme, la fin d’une époque? Dommages multilatéraux, par Achille Verbe.Sans coopération, pas de climat, par Véronique Rigot. Sans coopération, pas de gestion des migrations, pas de gestion des migrations, par Elodie Hut. Nations (et citoyens) pour la paix, par Daniel Sotiaux. Le développement, ça dure énormément, par Achille Verne. Réguler la mondialisation, par Arnaud Zacharie. Loyaux services Ltd, par Achille Verne.Un mouvement laïque en plaine maturité,par Jean De Brueker. Traumas sur les chemins de l’exil, patr Clara Van Reeth. Un monde fini commence, par Jean Cornil. Préserver l’intime, par Julie Henriet. Génération post-révolution, par Vincent Eiffling. Le blues des ONG, par Julie Simon. Concurrence mémorielle, par François-Xavier Nsanzuwera. Ariel Sharon, ou le monstre humanisé, par Catherine Callico. (à propos du livre deYara El-Ghabdan) N’oublions jamais de nous regarder, par Sandra Edward. L’Afrique de papa, par Amélie Dogot. Des rêves, ici et pas ailleurs, par Frédéric Vandecasserie.

Centre d’action laïque, Campus de la Plaine ULB, CP 236, Bd de la Plaine, 1050 Bruxelles.

Feuillets du Centre Albert Marinus,  n°113, 2e trimestre 2014:  Visite guidée: Peinture de Sienne. Ars narrandi dans l’Europe gothique D’Ambroise Paré à Louis Pasteur, un grand cabinet de curiosités scientifiques, à l’hôpital Notre-Dame à la Rose, à Lessines. Adi Nes et Medhi-Georges Lahlou, Summer of Photography, au Musée juif de Belgique. Regards sur le patrimoine oral et immatériel en Wallonie au Fourneau Saint-Michel. Albert Marinus et l’Ommegang de 1930. Histoire d’une capture, par Claire Billen et Virginie Devillez. n°115: Visite de l’exposition . Exposition José Géal – Toone VII, 25 et 28 février. La ducasse d’Ath, passé et présent. Exposition Lascaiux, la Chapelle Sixtine de la Préhistoire, Musées royaux d’art et d’histoire, du mardi au dimanche, de 10 à 17 h, jusqu’au 15 mars 2015. Les plus belles heures du bon peuple de Bruxelles, par Albert Marinus. n°116  Visites guidées de l’exposition Sneakers, et présentation de l’ouvrage portant le même titre. EXposition Le Par&adis et l’Enfer. Des tapis volants aux drones, à la Fondation Boghossian, Villa Empain, avenue Roosevelt, 67, 1000 Bruxelles, du 6 mars au 6 septembre 2015. n°116: Visite guidée de l’exposition : Sneakers!Le Paradis et l’Enfer. Des tapis volants aux drones. Fondation Boghossian, Villa Empain, avenue Roosevelt, 67, du 6 mars au 6 septembre 2015. tél. 02/627.52.30.  n°117:    Promenade guidée: les animaux dans la ville, dimanche 26 juillet à 14 h, mercredi 5 août à 14 h. Rendez-vous à la grande fontaine du parc de Bruxelles.   L’art minguei à l’Institut Lussato dimanche 6 septembre  et mercredi 9 septembre à 14 h., rue de la sapinière, 52, 1180 Uccle. Exposition: Vésale,médecin de Charles-Quint, jusqu’au 30 août, Musées royaux d’art et d’histoire, Parc du Cinquantenaire,10 , 1000 Bruxelles. Les plus belles heures du bon peuple de Bruxelles, par Albert Marinus. n°118: Visite guidée:  Montrer – Dissimuler. Exposition Sneakers à Paris. Pages choisies d’Albert Marinus.   Centre Albert Marinus, rue de la Charrette, 40, 1200 Bruxelles.

FNCD Mag: Pour son premier numéro, la FNCD a eu la bonne idée de reproduire les intervenions de sa première journée Bibliothèque: Après l’intervention de Philippe Garcia, le matin, ce sont les auteurs qui ont abordé différents problèmes du théâtre en français d’aujourd’hui: Jean-Paul Alègre: L’action des amateurs: une chance pour l’écriture contemporaine. Natacha Asturo (Suisse):Faire confiance aux spectateurs. Roger Tordoir: Le plaisir d’écrire. Jean-Pierre Dopagne: Le théâtre amateur, passeur de demain. L’après-midi, la parole était aux metteurs en scène: Grégory Bergez:Entre hier et aujourd’hui: explorer un nouveau terrain de jeu. Cédric Laubscher (Suisse): Rythmique de la mise en scène. Alexis Goslain: La fusion des talents. Claude Enuset: Le théâtre contemporain et le plaisir de l’inconnu. En soirée, lecture d’extraits des auteurs entendus le matin.

Une belle expérience…

Francité, .n°75, 1er semestre 2014:Une langue accueillante, par Ridouane Chahid.La langue française: en fête et en folie, n°76/2e semestre 2014:  Jeux de langage: Apprendre en s’amusant, s’amuser en apprenant. Edito de Paul Galand: Promotion de la langue française: joindre l’utile, le créatif et l’agréable. L’écriture libératrice célébrée à la Maison de la Francité., résultats du concours avec extraits des textes gagnants. Annonces; rencontre autour du « Langage SMS » et Stage de prise de parole. n°77/mars 2015:  Maîtriser le français et s’ouvrir au monde, par Donald George. Le rapport de l’OIF sur la langue française aujourd’hui, par Anne Vandendorpe.TuliTu: une nouvelle librairie à Bruxelles, 55, rue des Flandres,spécialisée notamment en littérature québecoise, par Allyson Nader. n°78, octobre 2016: numéro spécial 40 ans, sous une nouvelle présentation: 40 ans, un peu d’histoire. Portrait: Ahmed Medhoune. Parlons francophonie, par M.Lopez. Le concours de textes annuel, par Henry Landroit. Les tables de conversation, par Michèle Barel. Le stage de prise de parole, par Jacqueline Paquay. L’Espace Césaire. L’Hôtel Hèle.  18, rue Joseph II, 1000 Bruxelles.

Francophonie vivante,    .n°1/2018:: thème: Passeuses de frontières.Editorial par Jérémy Lambert, François-Xavier Lavenne et Laurence pieropan: les déplacements physiques mais aussi psychologiques et culrurels induits ches des femmes migrantes et immigrées en Belgique. Point de départ de leurs témoignages: appel lancé pour le prix Marguerite Van de Wiele 2017,Les femmes dans l’immigration en Belgique francophone. Le prix Marguerite Van de Wiele, par Laurence Pieropan. L’immigration marocaine – 50 parcours, 50 talents, par Nouria Ouali. Pluri Elles, Femmes de la diaspora africaine, par Daniel Soil.Maternité et littérature, parMalika Madi. Maestra, par Thérèse Manconi. Pouvoir(d), par Dominique Ninanne Les femmes, passeuses de mémoire sdu quotidien, par Maite Molina Marmol. L’art de perdre, une immigration n’est pas l’autre, par Jacques Lefebvre. Conter l’immigration, la Compagnie des mots perdus, par Petrrine Estienne et Myriam Watthée-Delmotte. Sillons francophones: Sous peine de mort – Rxtrait III, de Charles Plisnier. Langues françaises et régionales: Choisir le français à la XXVIIe Biennale de la langue française, par Line Sommant. La troupe des jeunes « Losses », entretien de Yann Truyens avec Laurence Pieropan. La beauté de l’architecture des nouvelles bibliothèques, entretien d’Yvon Anbdré-Lacroix avec Pierre Schroven. Histoire et traditions populaires: Jean de Nivelles, par Michel Arnold. La figuration du lieu dans L’homme dit fou, de Florent Couao-Zotti .n°1/2019: un fort copieux numéro spécial, Archives: le futur du passé, avec notamment: Confessions d’un conservateur d’archives, par Daniel Maggetti, de l’Université de Lausanne. Archiver ou pas, s’inquiète-t-elle, de Colette Nys-Mazure. A quoi engage un fonds d’archives?, par Myriam Watthée-Delmotte, de l’U.C.L., ayant-droit moral de l’oeuvre d’Henry Bauchau. Le futur de k’archive et l’archive de demain, par Laurence Boudart et Christophe Meurée, des Archives et Musée de la Littérature. Secrets du courrier diplomatique – Claudel en Belgique, parFrançois-Xavier Lavenne, co-président de l’Association Charles Plisnier. Objets inanimés, acez-vous donc une âme?, par Françoise Delmez, directrice de la Miaosn Losseau. La critique génétique ou l’oeuvre en gestation, de Geneviève Henrot, Université de Padoue.  La Réserve précieuse du Musée de Mariemont, par Sofiane Laghouati, du Musée de Mariemont.. Un poème de Laurence Vielle, L’archiviste. Quelle place pour le visuel dans les archives littéraires?; par Anne Revreseau, de l’UCL.Archiver les arts vivants, par Anne Jenny, Théâtre des Osses (Giviisiez, Suisse). L’art contemporain et le devenir de l’archive, par Jeahanne Paterostre. Le centenaire de PEN Belgique – Ce que racontent les archives, par Jean Jauniaux, président de PEN Begique. Avant, c’est: en avant!, par Rose-Marie François. Dans l’arche de l’écriture – Le futur de l’oeuvre, par Mireille Calle-Gruber, Sorbonne Nouvelle. Penser la nature et la fonction des archives scientifiques, par René Audet, de l’Université Laval au Québec.La finale et la fourmi, par Michel Ducobu. L’oeuvre dramatique d’Edmond Dune,pae Frank Wilhelm, Université du Luxembourg. Mémoire qui s’écoule, mémoire qui bâtit, par Maxime Thiry (UCL) Oh, maman!, par Isabelle Bielecki. La littérature sort de la page: Fabrice Masson-Coulet, cyber-poète de l’archivage, par Perrine Estienne, Bibliotheca Wittockiana. Sillons francophones: Langues françaises et régionales – Voir plus loin que le bout de la langue, par Philippe Valentin, président de l’Association Alexandre le Grand. Histoire et traditions populaires: Jean Biétrumé Picar, l’arsouille de Namur, par Michel Arnold. Vivre la francophonie: Elégie pour la reine de Saba, par Jalel El Gharbi. De quelques rivalités littéraires bretones, par Pierre Guérande. Lectures, par Pierre Schroven, Philippe Leuckx et Jeremy Lambert.. Bernard Crutzen, cinéaste belge récompensé à Montréal, entretien avec Carole Forget.

Bibliothèque Wittockiana, c/o Association Charles Plisnier, rue du Bemel, 23, 1150 Bruxelles.

Infos seniors Auderghem, n°38/3e trimestre 2018: plusieurs articles de Jean-Louis Cornellie: Cracovie, 11 novembre 1918, Un xoup de blues: Maurane

Le Journal des Poètes, . . n°2/2108: avec en entrée, une belle aquarelle de Catherine Sourdillon. Editorial de Philippe Mathy. En remontant l’histoire: Le Journal des poètes du n°2 (11 avril 1931) au °4 (25 avril 1931)., par Gérard Purnelle, avecdes poèmes de Norge, Pierre Bourgeois, Albert Ayguesparse. Coups de cœur: Christian Monginot, Après les jours. Henry David Thoreau, Ainsi parlait H.D. Thoreau.. La poésie croate du XXe et du XXie siècle. Onze poètes croates. Branko Cegec,, Sibila Petlevski, Gordana Benic; Vanda Mikšic, Miroslav Mokanovic,. Paroles en archipel: Sylvestre Clancier, Pierre Dailly,Abdellatif Laâbi, Françoise Lison-Leroy,Noée Maire, Simon Martin, Serge Nuñez Tolink, Jacques Rancourt. A livre ouvert: Serge Airoldi, Gérard Pfister, JeanPierre Boulic, Gérard Bocholier, Eric Brogniet, Marie-Lise Corneille, Pascal Commère,, Bernard Fournier,, Jean-Jacques Dorio, Georges Fourest, Thierry Metz, Sylvestre Clancier, Florence Valéro, Guillevic,, Jean-Marc Sourdillon, Georges Seféris. Voix nouvelles; Tomas Demoulin, Marion Dépret, Floriane Paul. Poésie-panorama, par Philippe Leuckx. n°3/2018: éditorial: Frôlements, par Philippe Mathy.En remontant l’histoire du Journal des Poètes du n°6 (9 mai 1931) au n°9 ’30 mai 1931), par Gérard Purnelle. Coup de cœur: Max Alhau, En cours de route, par Mireille Fargier-Caruso. Poétesses et poètes d’Iran, dossier réalisé par Saideh Sadat Seyed Kaboli. Paroles en archipel: Alexis Alvarez, Gérard Bocholier, Daniel De Bruycker. A livre ouvert: Rose Ausländer, William Cliff, Pierre Dhainaut, Estelle Fenzy, Corinne Hoex, Anise Kolz, Gilles Lades,Charline Lambert, Stéphane Lambert, Jean-Pierre Lemaire, Françoise Lison-Leroy, Simon Martin, Paul Mathieu, Richard Rognet, Erawann Rougé, Jean-Luc Steinmetz. Chronique des revues: Le persil,, Phoenix Poéssie-Panorama, par Philippe Leuckx: Jure Kastelan, Michel Stavaux, Stella Vinitchi Radulescu, la revue Transparence. n°4/2018: un bel éditorial d’Yves Namur: Nos lèvres sont-elles politiques?, appuyé sur un très beau texte e la poétesse iranienne Forough Farrokhzad. En remontant l’histoire: Le Journal des poètes n°9, mai 1931 et n°10, juin 1931. par Gérard Purnelle. où l’on retrouve Paul Van Ostayen, Marcel Lecomte, Jean Cayrol entre autres. Coup de cœur: Kenneth White, un demi-siècle de création ininterrompue, par Michèle Duclos. Entre hier et demain: mystère de l’existence, poésie du mystère. Présentation de l’œuvre et traductions de poèmes choisis de D.Nurkse par Alice-Catherine Carls. Paroles en archipel: Jean-Pierre Bars, Robert Gérard, Roland Ladrière, Luis Mizon, Hervé Martin. A livre ouvert: Epaminondas Gonatas, Tahar Bekri, Violaine Boneu, Sophie Brassart, Michel Dunand, Ashur Etwebi, Odile Felgine, Emmanuelle Hiriart, Wenr Lambersy, Françoise Le Bouar, Philippe Leuckx, Isabelle Lévesque, Béatrice Marchal, Anne Mounic, Shizue Ogawa, Jean-Louis Rambour, José-Flore Tappy, Jacques Vandenschrick, Louise Warren. Voix nouvelles: Elie Samson. Poésie Panorama, par Philippe Leuckx. .n°1/2019:  éditorial: « Que peut la poésie en ce monde? », par Philippe Lekeuche? En remontant l’histoire – Le Journal des Poètes n°9, mai 1931, et n°10, juin 1931, par Gérald Purnelle, avec des poèmes notamment de Valéry Larbaud et de René Meurant. Coups de coeur:Judith Cavanne; A l’équilibre, et Jacques Ancet, Voir venir Laisser dire,par Philippe Mathy et Jean-Marie Corbusier. Poétesses mayas tsotsils du Chiapas (Mexique), dossier réalisé par Nicole Laurent-Catrice. Paroles en archipel: Cécile Belleyme, Violaine Boneu, Martine Gabrielle Konorski, Colette Nys-Mazure, Sébstien MInaux,. A livre ouvert: avecnotamment un compte-rendu d‘Approche de l’aube, de Thierry-Pierre Clément, par Yves Namur; la Grande Année, d’Isabelle Lévesque t Pierre Dhainaut, par Véronique Wautier, la Grande Mitraque, de Jean-Pierre Verheggen, par Yves Namur. Voix nouvelles. Poésie-panorama: Léon Bralda, Monique Thomassettie François Migeot, Pascal Feyaerts, Christian Olliet, Pierre Autin-Grenier, Ev par Philippe Leuckx. Echo: Gabriel Ringlet, La Grâce des jours uniques, par Philippe Mathy.

 

23, rue de la Plaine, 6200 Châtelineau

La Lettre du patrimoine,   n°35-36, juillet- décembre 2014: Diorama de la bataille de la Meuse en 2014. La grotte Walou à Trooz, par Christelle Draily. La Grande Guerre en livres, A Maredret, l’abbaye des saints Jean et Scholastique; un trésor insoupçonné, par Gérald Decoster. n°37, 1er trimestre 2015:  Dossier:Monuments en danger: de belles avancées. Deux sépultures privilégiées exceptionnelles d’époque augustéenne à Ath/Ghislenghien, par Véronique Danese et Frédéric Hanut. 150 ans après, nouvelle campagne archéologique sur la villa d’Anthée, par Elise Delaunois. Premières fouilles extensives à Andenelle dans un quartier de potiers médiévaux, par Carole Hardy et Elise Delaunois. Fortifications sous la gare de Mons, par Véronique Moulaert, Cécile Ansieau et Marceline Dens. Le passé militaire de Mons se dévoile dans le nouveau Mons Mémorial Museum, par Guillaume Blondeau. édition spéciale mai-juin 2015: numéro spécial du Journal de la restauration: chantiers 2014. n°38/avril-mai-juin : Ouverture du Centre Keramis à La Louvière. La requalification des biens classés en Wallonie: objectifs, méthodologie et enjeux. Pierre naturelle – pierre bleue dite petit – granit  – spécification produit. Classement éventuel du stade des jeux et du théâtre de plein air de la ville de Namur, par Florence Branquart. Villers-la-Ville: découverte d’une route et d’un ouvrage fortifié antérieurs à l’abbaye, par Eric De Waele, Frédéric Heller et Aude Van Driessche. La machine à feu de Bernissart, par Bernard Delguste. La nouvelle brochure  des activités pédagogiques de l’Institut du Patrimoine wallon est parue.juillet-août-septembre 2015, n°39: Les leçons des Missions immobilières de l’IPW. L’orgue de l’église Sainte-Lucie à Mortroux (commune de Dalhem) Spiennes: une extension du classement pour une meilleure adéquation avec l’UNESCO, par Baudry Roland. La chapelle d’une compagnie de marchands londoniens à la collégiale de Dinant, par Marie Verbeek et Carole Hardy. Fouilles préventives sur le site de l’ancienne sucrerie d’Ath., par Isabelle Deramaix et Adrien Dupont. Le Centre des matiers de la pierre à Soignies: sous le béton, les pîerres de la grande scierie, par Nicolas Authom. Entre carrières et chantiers urbains, les Rombaux de Soignies, par Gérard Bavay. Le futur Pôle des métiers de la pierre à Soignies.     Institut du Patrimoine wallon, Cellule Communication, Rue du Lombard, 79, 5000 Namur. lalettre@idpw.be.

Littératour, n°32, avril 2016 (Cercle littéraire de l’Union européenne): avec des poèmes notamment de Bruno Delmotte, Isabelle Bielecki, Frédérique Frahan-Dupont,  Dominique Aguessy. Huguette Bastin, tél. 016/471307. hg.bastin@skynet.be.

Marginales, n°293-294, printemps-été 2016: Ce sera mieux hier. avec des textes notamment de Gérard Adam, Jean-Baptiste Baronian, Isabelle Bary, Rose-Marie François, Corinne Hoex, Françoise Houdart, Jean Jauniaux, Françoise Pirart, Liliane Schraûwen, Daniel Simon, Monique Thomassettie..n°295/hiver 2017: thème: Le peuple, cet inconnu. Avec de nombreux textes, notamment de J-B Baronian, Alain Dartevelle, Kux Dellisse, François Harray, Corinne Hoex, Jean Jauniaux, Françoise Pirart, Philippe Remy-Wilkin, Daniel Simon…Ker éditions, rue de la Source, 7, 1435 Hévillers.

Melissa, n°189, 2015. Cette revue aurait mérité une catégorie à part pour elle seule…En effet, elle n’est ni en français, ni en wallon, ni en r’fondu…mais bien en latin.

Les amateurs de langues anciennes, et spécialement de celle de Cicéron, y trouveront des articles plaisants ou scientifiques, dans le latin le plus pur. Nous ne pouvons guère qu’énumérer: l’éditorial, De evento nulli priori pari, de Gaius Licoppe. Olympis sive De impensa cribrandra, de Marcus Cristini. Timoleonis disceptatio, de Daniel Blanchard. Un bel exposé, De homine europaeo, de Gaius Licoppe. Alchemica fabella – De iucunda fabella alchemica (III), de Stephanus Feye et enfin Palaestram latinam denuo patefactam, par Iosephus Rojas Carrera, sans oublier la chronique De novis libris. Le prix de l’abonnement annuel est de 20  €, à verser au compte BE13.0016.2871.1539. Qu’on se le dise.

 

Microbe,     n°93, jan-fév.2016: Toile d’épeire, par Céline MatèreL’incertitude de la mort, par Fabrice Marzuolo.Bataille d’aphorismes sur papier, par André Stas, Jean-Philippe , Paul Guiot et Eric Dejaeger. Plastic and Elastic People, par Kris Kraft. Façon de parler et Le succès, par Sammy Sapin. Avec en supplément: Rock’nRoll Poetry, Poésie Rock’n’Roll, de Catfish McDaris et Eric Dejaeger. n°94, mars-avril 2016: Heart and bones, et Ricchi e poveri, par Radu Bata; Les ondes de tes yeux, un beau texte de Jacqueline Fischer (textpatch.e-monsite.com. Un mot petit, de Charlotte Mont Reynaud. http://laoujesuisnee.blogspot.be/ Et toi, que dis-tu, par Ananada Doe. Il arrive que le vent tisse ton regard, par Fabrice Brunet. Déclore, par Kenny Ozier-Lafontaine, prix Gros Sel 2015.Autres séjours, par Eric Piette.  En supplément:  Vznus 13, par Céline Maltère, micro-nouvelles et poèmes hors de notre temps, qui font la part belle aux animaux de toute plume et de tout poil, sans oublier les écailles.n°95, mai-juin 2016:  La revue qui déchauve les coiffes! L’odeur sucrée de Bangkok, par Henri Clerc. Maître de la sous-estimation, traduction par Eric Dejaeger d’un poème de Catfish McDaris.Cynisme, par Julien Boutreux. Pensées lénifiantes, par  Kriss Kraft. Demain dès l’aube, par Roger Lahu. n°96, juillet-août 2016: En figures hélées, un beau texte de Tarek Essaker. La rue m’a prise à contre-sens, par Mireille Disedro. Clair-obscur, par Sadou Czapka: Soulevant le dessin des lilas/qui désenclavent ton parfum/j’ai cru perdre de vue le seuil. Lionel Lathuille, extrait de Les petits racornus: Le sommeil est une pierre noire dans le ciel du veilleur. La reconnaissance, par Natyot.  n°97, septembre-octobre 2016: Petits grains, par Marie-France Ochsenbein. Orteils de prêcheuse, par Jean-Loup Nollomont. Chez le dentiste, par Fabrice Marzuolo. Gouffre, par Gabriel Henry. Tu me parles, par Alain Birnbaum. n°98, novembre-décembre 2016: Grain de bière, par Monique Benintendi. Les montagnes de l’Atlas, par Hélène Piris. Un beau texte de Raphaëlle Blomberg, en miroir, tandis que Isabelle Vascoroudis écoute Le chant du silence, et que le grand-père de Marc Menu fait des siennes. Eric Allard: La consultation. n°Sang, dit l’Ultime, mars 2017: court éditorial de Paul Guiot et Eric Dejaeger: Le Microbe esy port ou vive le Microbe! Au choix. Lune de mile, de Céline Maltère. Coups de sang, de Fabfrice Marzuolo. L’écarlate lueur du destin, par Sophie Postre. Palsembleu!, par Jean l’Anselme. Hémoglobine, par Eric Dejaeger. Trop, par Jane Agou. Tends le doigt, par Emeline Houel. Mon propre sang, par Agnès Doligez. Sang bleu, par Jo Hubert. Des aphorismes de Paul Guiot. Un extrait du tome  3 de Théorie et pratique du haiku raté, par Hozan Kebo et Roger Lahu.

Launoy, 4, 6230 Pont-à-Celles. :

Myria (électronique -www.myria.be): Si vous vous sentez concerné par les problèmes multiples que pose la migration, voici la meilleure source de renseignements, la revu e électronique du centre fédéral migration (Myria). Avec notamment un débat entre François De Smet et Théo Francken.

Le Non-Dit,   n°116, juillet 2017: Louis Aragon, Jean Cocteau, souffleurs de feu et de lumière. Aragon, fils de personne, par Joseph Bodson. Elsa: « Tu me rends la caresse d’être », par Michel Joiret. Jean Cocteau, Un funambule angoissé, par Joseph Bodson. Marcel Proust et Jean Cocteau, par Michel Joiret. Cocteau, Une valse à mille temps, par Jacques Goyens. La table des deux Jean, d’Elsa et de Louis, Les jeux de rôles d’Alain Miniot et Roger Hindricq Poste restante, Antimanuel de mathématique, de Robert Van Loo. par Michel Joiret. Inédits: L’indécence avouée, de Louis Mathoux et Tag l’œuvre ultime, de Michel Stavaux. n°117, octobre 2017: Baudelaire au pays des singes, de Jean-Baptiste Baronian. Stille Nacht, de Gérard Adam. Eclipse, de Françoise Houdart, par Annie Préaux. Les Amours intemporelles, de Barbara Flamnd, par Michel Joiret.Bird et le mage Chô, d’Annie Préaux, par Françoise Houdart. Le songe intégral de Monique Thomassettie, par Michel Joiret. Poèmes inédits, de Philippe Leuckx. Les Théâtrines d’Evelyne, par Michel Joiret. Regard d’automne sur un séminaire, par Colette Klein. Décès de Monica.n°118/janvier 2018: Revues d’encres et de couleurs, dossier réalisé par Noelle Lans: Cobra (1948-1951)Temps mêlés (1952-1977) Phantomas (1953-1980) L’VII (1959-1970) Fantasmagie (1959-1979). Poste restante: Corinne Hoex – Leçons de ténèbtres,, par Michel Joiret. Le prix Mallarmé au Veilleur d’instants, par Thierry-Pierre Clémenyt. Florilège: Jean Lacroix – Guy Beyns – Carino Bucciarelli – Werner Lambersy – Michel Stavaux – Dominisque Aguessy – Renaud Denuit – Françoise Houdart – Thierry-Pierre Clément – Michel Ducobu.. La Revue 2018, par Michel Joiret. n°119/avril 2018: Pierre Mertens, orfèvre et compagnon des mots Poste restante: Michel Aubevert, Isabelle Bielecki, Renaud Denuit, Martine Rouhart, Michel Stavaux, Lucien Noullez. Poète, vos papiers! Daniel De Bruycker, Maurice Carême, Gérard Vléry. Echo: Jean-Loup Seban. Rideau: Les femmes savantes de Molière, par Anne-Michèle Hamesse. n°118/janvier 2018: Revues d’encres et de couleurs: Cobra, Temps mêlés, Les lèvres nues, L’VII, Fantasmagie. Poste restante: Corinne Hoex, Frank Andriat, Philippe Mathy. Florilège: Jean Lacroix, Carino Bucciarelli, Werner Lambersy, Michel Stavaux, Dominique Aguessy, Renaud Denuit, Françoise Houdart, Philippe Leuckx, Philippe Mathy, Thierry-Pierre Clément, Michel Ducobu. n°121, octobre 2018: Le Non-Dit a trente ans: Dialogue de Thierry-Pierre Clément avec Michel Joiret:: « Imaginais-tu, lorsque tu as fondé la revue  Le Non-Dit, que cette aventure durerait trente ans? » La réponse: Non, bien sûr. Mais un enthousiasme sans limite, alimenté par l’inoxydable passion de la chose littéraire…Et, au cours de ces trente ans, que de visites, que d’exposés…Un palmarès extraordinaire, auquel tous les participants ne cessent de se référer avec grand plaisir et grand profit. Etre ou ne pas être écrivain? Avoir été et ne plus l’être? Parler de France et relire Anatole, par Jean-Pol Masson. Et les comptes-rendus habituels: Françoise Houdart, Lew Bogdan, Michel Ducobu, Colette Klein, Martine Rouhart. Poésie et chanson: un mariage d’amour ou de raison?, par Michel Joiret: un dossier mis sur pied patr José Havet, Louis Daubier, Pierre Guérande et Raymond-Jean Lenoble, dans la revue Transparences, n*2/2018.

Pierre

.

Avenue Van Becelaere, 24b/4, 1170 Bruxelles.

 Nos lettres,  .. n°27/octobre 2018: dans son éditorial, Anne-Michèle Hamesse annonce une année à l’AEB où le théâtre sera à l’honneur. Soirées des lettres: Jean Jauniaux, Marcel Peltier, Michel Joiret, Michel Van den Bogaerde, Françoise Pirart, Daniel Charneux, Gilles Horiac. Destins d’écriture, 29 mars 2018: michel Joiret présente Pierre Mertens. Le 24 mai:  Thierry Debroux. Le 13 septembre: Françoise Lalande. Sous la bannière de Simenon (1903-1989) par Philippe Leuckx: inauguration de l’Espace Simenon à ‘AEB au début 2019. n°28/décembre 2018: le prix Emma Martin à Françoise Lison-Leroy, discours de Philippe Leuckx.Prix Alex Pasquier à Daniel Charneux, discours de Michel Joiret. Soirée des lettres du 17 octobre, par Carino Bucciarelli: Michel Ducobu, Patrick Devaux, Martine Rouhart et Alexandre Millon. Soirée des lettres du 21 novembre, par Philippe Leuckx: Gabriel Ringlet, Christian Debruyne et Colette Nys-Mazure.Apéritif des poètes du 27 octobre: encontre avec Lambert Schlechter, par Claude Miseur. Soirée boraine du 10 octobre, L’identité boraine à la une, par Alain Miniot. Présentation de la même soirée, par Michel Joiret. n°29/mars 2019:  Soirées des lettres, 19 décembre 2018:  Arnaud Delcorte (présentateur: Philippe Leuckx), Thierry Pierre Clément (Michel Ducobu), Jean-Baptiste Baronian (Mihel Joiret). 23 janvier 2019: Carino Bucciarelli (Philippe Leuckx), Annie Préux (Martine Rouhart), Jean-Loup Seban (Pierre Morlet). 19 février 2019: Geneviève Bauloye (Micjel Joiret), Patrick Lowie (Philippe Leuckx), Béatrice Libert (Joseph Bodson). Destins d’écriture, jeudi 13 décembre 2018: Nous avons même rencontré un écrivain heureux: Jean-Baptiste Baronian., par Dominique Aguessy. Lectures: Dominique Aguessy, Carino Bucciarelli, Les Cinq nitouches, Patric Devaux, Claude Donnay, Colette Frère, Anne-Michèle Hamesse, Corinne Hoex, Alain Magerotte, Myriam Wathhée-Delmotte, Pierre-Jean Foulon. Activités des membres. La Librairie belge, de Tito Dupret.

 

150, chaussée de Wavre, 1050 Bruxelles.

 

Not’Gaume, n°205/3-2013: Un septième souverain pour la Belgique du XXIer siècle, par Jean-Marie Fox. Une version gaumaise de la Brabançonne. Martigues, par Jean-Louis Cornellie. n°2/2014: Un mois de juin du tonnerre pour nos couleurs nationales?, par Jean-Marie Fox.Le colis de Pâques 2014 Les musées des guerres en Gaume. n°209/3-2014: L’exode massif des villages gaumais de mai 1940 fut la suite logique des massacres d’août 1914, par Jean-Marie Fox. Les Gaumais racontent leur village: Halanzy, par Maurice Bon. Un conte en  gaumais de Paul Siméon: La Chamayot. n°218, 3e trim.2016: Ces enfants de nulle part qui eurent la vie sauve!, par Le dernier « Juste » de Jamoigne. Décès de Joseph Michel et de Jean Dauphin, fondateur et conservateur du Musée « Baillet-Latour » D’Jamognes S/S’mois – Si dju-n’ v’avos-n’eûs, par Albert Husson..n°225/2e trimestre 2018; Assemblée du 17 avril. Hommage de Pierre Maitrejean lors des funérailles de Jean-Marie Fox à l’église Saint-Pierre de Jamoigne. Un spectacle au Château fdu Faing en septembre 2018:: Histoire d’un village, mémoire d’un château 1937-1845. AOP, IGP, STG: Mode d’emploi. Souvenirs de mes périples gaumais, par Jean-Louis Cornellie.

Chr.Destain, 2/22, avenue des Gerfauts, 1170 Bruxelles.

Nouvelles de Flandre, n°70, oct-déc 2013:La frontière linguistique a 50 ans, par André Buyse François Gyselinck, vice-président du Richelieu International Europe. La Lituanie: une ex-républqiue soviétique, membre de l’OIF, à la tête de l’UE. n°71, 1er trom.2014:  La Louisiane, terre d’exil et de culture francophones, par Anne-Françoise Counet. Rencontre avec Russell Desmond, encyclopédie vivante de la francophonie louisianaise, par Anne-Françoise Counet. n°73, juillet-septembre 2014: Minorités: l’APFF appelle la société civile à se mobiliser pour l' »EPU de 2016. Cambodge, carnet de voyage  Escale à Calais. n°76/avril-mai-juin 2015: Examen périodiques universel: la Belgique ne respecte pas les directives de l’ONU! France Bastia, écrivain, directeur de la Revue générale. interview par Anne-Françoise Counet. Genève, hait lieu des droits de l’homme, par Anne-Françoise Counet.                                                                                                                                                                                                                                                                                  Avenue de Broqueville, 268/12, 1200 Bruxelles.

Nouvelles de la Fonderien°56, mars 2015: Musée – Le paysage industriel de Luc Van Malderen. Nos collections s’enrichissent: des tests pour un métier. Parcours: cinq nouvelles visites guidées à Bruxelles.n°57/juin: Les Cahiers de la Fonderie, n°50: D’une crise à l’autre, Les années 30 à Bruxelles. Patrimoine en danger: Paul Marën, le dernier artisan ascensoriste, par Yannick van Praag. L’expo Luc Van Malderen. Collections: Cent ans de gourmandise. n°64/mars 2017: « Prélavage »: Donnez de la voix à vos lessives. Nouvelle publication: Hôpitaux bruxellois: Lieux et acteurs de la santé à Bruxelles. Vos enfants au Musée. Collections: une année 2017 sur les chapeaux de roue, par Audrey Donceel.

Rue Ransfort, 27, 1080 Bruxelles.

Le Passeur de mémoire, – n°43/lanvier 2018: Programme des rencontres. Table d' »écriture à Tellin.::Exposition du peintre André Bosmans au musée en Piconrue à Bastogne: La fourche, la plume et le pinceau..n°44/mars 2018: Le retour: du printemps, le temps de nouveaux projets.Les tables d’écriture de l’automne 2018 à Tellin., Louvain-la-Neuve et Bruxelles. Invitation à la présentation du livre de Daniel Wagner « Monsieur Benny, Dialogues inachevés », le samedi 21 avril à 14 h 30 à Tellin, 51, rue de Saint Hubert. n°45, octobre-novembre 2018:  Temps du passage, heures propices à l’écriture. Invitation à la présentation du livre de Guy Denis, Sur les traces de la louve, et du livre de Christiane Malet, La Rase-cloison, le dimanche 18 novembre à 14 h 30 à Tellin, 51, rue de Saint-Hubert. n°47/mars-avril 2019: Le sens dans nos vies, L’écriture pour l’exprimer. Prochaines tables d’écriture à Bruxelles, Louvain-la-Neuve et Tellin. Présentation le 28 avril à 14 h 30 à Tellin, 51, rue de Saint Hubert des livres de Françoise Bouchet, La Caméléonne et de Géraldine des Cressonnières, Patagonie, tutoyer l’infini.

Tellin, 51, rue de Saint-Hubert.

Pégase, n°335, octobre 2017: éditorial de Ghislaine Renard. Poèmes notamment de Ghislaine Renard, Salvatore Gucciardo, Henri Lagneaux, Silvana Minchella. n°337/décembre 2017: des poèmes de Silvana Minchella, Salvatore Gucciardo. n°338, janvier 2018: poèmes de Georges Roland, Salvatore Gucciardo.n°339, Pégase, de Salvatore Gucciardo.n°340/avril 2018: un poème de Salvatore Gucciardo, Destin de silex.

 

Ghislaine Renard, Allée Tour Renard, 10, 1400 Nivelles.

Le Petit Messager, Hiver 2015: Conception d’un décor. Le rire dans tous ses éclats, par Cédric Grey. Un tout nouveau spectacle pour les petits patients: Une robe est passée dans ma vie, par Véronique Leurs. Printemps 2015: Les arbres de l’imaginaire, par Julie River. Rendre le sourire à une enfant hospitalisée, par Mme Rossignol. Une nouvelle animation aux Cliniques universitaires Saint-Luc, par Les motus et leur festival d’impro.Automne 2016: La marionnette, tout un art, par Julie River. Chronique de la conteuse, par Marie-Rose Van Horick. Festival de Spa – Théâtre, par Véronique Leurs. Automne 2017: Le marchand de caresses, par Véronique Leurs. Matonge, par Véronique Leurs. Hiver 2018: Les Messagers du Coeur à l’UCL, « Les trois petits cochons »revisités », par Véronique Leuirs..

Julie River, 9, bte 59, bd Mettewie, 1080 Bruxelles.

Le petit Toone illustré, n°98, 2e trimestre 2018: éditorial: Nicolas Géal, tome VIII, 15 ans déjà!, par Andrée Longcheval. En partenariat avec la Floride (USA): Puppets of the world.,A.L. Soirée des chevaliers, A.L. Hommage à Jacques Stroobants (1942-2018), habilleur officiel de Manneken-Pis de 1975 à 2005, par V.José Geal. Ruy Blaes, par A.L. Géants- exposition au Coudenberg. Toone, Un théâtre populaire au XXIe siècle, par Andrée Longcheval. Hommage à Moussia Haulot, 1933-2018, par Andrée Longcheval.

Andrée Longcheval, chaussée de Haecht, 147 1030 Bruxelles.,

Les petits cahiers du poème 2: Un an de spectacles. D’après L’avenir dure longtemps, de Louis Althusser, adaptation de Michel Bernard, du 21 janvier au 7 février. La bonne parole du curé Meslier, adaptation par Jean-François Jacobs, d’après ses Mémoires. Reprise d’Un cratère à cordes, de Marcel Moreau, du 14 au 24 avril. Du 27 mai au 12 juin: opéra Neige de soleil, livret basé sur l’œuvre de Christian Dotremont. Du 22 septembre au 2 octobre: Joyo ne chante plus, de François Emmanuel. 5 et 6 novembre: 14-18, 100´belge! Mélodies inédites écrites entre 1914 et 1918, avec récits d’anciens soldats, notamment Georges Linze et Robert Vivier. Du 1er au 18 décembre, création: Les consolantes, de François Emmanuel.

Plumes et pinceaux, n°127, septembre 2014: Textes et poèmes de Luc Moës, Gilbert Waelput, Jacques Tabary Nelly Hostelaert, Marcel Delattre, André Fournel, Notre invité: le prince consort Henrik de Danemark. n°128/décembre 2014L’ère vidéo-chrétienne, de Julos Beaucarne. Nuit d’hiver, de Marcel Delattre. Veillée de Noël à rebrousse-poils, par Nelly Hostelaert. u bord de la vérité, par Jacques Tabary. Là-bas, par Gilbert Waelput.  Chimèr, par Luc Moës A l’enseigne des regrets, par André-Georges Fournel. : Nelly Hostelaert, rue du Temple, 39, 7331 Baudour.

4 Millions 7,  Mai 2015: Editorial: les Francophones tireront-ils des leçons  de l’histoire récente?, par Jean-Luc Robert. Compagnons de route: Francophonie et liberté:  jumelage symbolique, par Robert Adam. François Perin – Une plume Septembre 2015:  Editorial: La Ligue, en super forme et plus nécessaire que jamais, par Jean-Luc Robert. Portrait: Jean-Pierre Chevènement, homme politique atypique, par Jean-Luc Robert. L’Europe et la ciguë grecque, par Michel Theys. Décembre 2015: Entre utopies et complot, par Michel Theys. Pourquoi diable ont-ils toujours envie de nous diviser?, par Jean-Luc Robert. Elections sociales 2016 dans les entreprises et les questions de langue(s), par Jacques Bourgaux. Février 2016: éditorial: Habitants de la périphérie, soyez vigilants!, par Jacques Bourgaux et Jean Rebuffat. Politique et histoire: Nos gloires, de Jean Schoonjans L’histoire de la Belgique pour les nuls, par Fred Stevens et Axel Tixhon.Jean-Luc Robert, 34, rue du Clocher, 1040 Etterbeek. 02/734.46.16. jeanluc.robert@telenet.be

Repères,  n°249, janvier 2018: des poèmes d’Anne Marie Storm, AndréFfournel, n°250, février 2018: Le pigeon amoureux, d’Anne-Marie Storm, Nos vieux, d’André Fournel. n°251, mars 2018: Eloge du silence, par Anne-Marie Storm. J’ai rêvé, par André Fournel. n°252/avril 2018: Tempête, par Anne-Marie Storm. Arlon la Coquette, par André Fournel. n°253/mai 2018: Oiseaux, par Anne-Marie Storm. Les bâtisseurs, et Du côté des oiseaux, par André Fournel.n°254/jion 2018: Fable du voyageur, pr Anne-Marie Storm. Nos vieux, par André Fournel. n°255, septembre 2018:: La rose, par Anne-Marie Storm. Le temps de cueillir, par André Fournel. n°256/octobre 2018: Le visiteur du soir, par André Fournel. Que faire pour la planète?, par Anne-Marie Storm. n°258, décembre 2018: Etoiles, par Anne-Marie Storm. Si c’était à refaire, par Anne-Marie Storm. n°259, novembre 2018: Novembre et deux pies, d’Anne-Marie Storm. Musicien de rue, par André Fournel. n°260/février 2019: Optimisme, par Anne-Marie Storm. Cendres et souvenirs, par André Fournel. n°261/mars 2019: Bonheur?; par Anne-Marie Storm. Jardin merveilleux, par André Fournel.

 

 

 

Avenue Bois-Soleil, 45,  1950 Kraainem.

Revue générale,    n°5-6, mais à décembre 2017:Anthologie: 1865 à 2018. il ne nous est évidemment pas possible de citer tous les noms, célèbre ou moins célèbres, qui ont illutré la Revue générale durant cette période. Citons au moins: pour débuter, un hommage à France Bastia, par Francis Delpérée. Présentation de l’Anthologie, par Frédéric Saenen, rédacteur en chef. Décembre 1865: Le problème de la peine de mort au point de vue du dogme catholique,par Jean-Joseph .Thonissen. Mai 1867: La question ouvrière, par Edouard Ducpétiaux. Janvier 1879: Sitting Bull, par Godefroid Kurt. Décembre 1883: Le nouveau Palais de Justice de Bruxelles, par Arthur Verhaegen.Décembre 1888: Littérature belge, par Ernest Verlant. Décembre 1901: Le XXe siècle. Les signes du temps, par Charles Woeste. Janvier1906: Les humanités gréco-Latines et les exigences de notre prospérité économique, par Auguste Castelein. Juillet 1913: Le taylorisme – Cas nouveau d’un vieux problème, par Victor Brants. Juillet 1919: Chronique politique: la Célébration de la paix, par Henri Davignpn.Juillet 1929: La Question flamande, par Daniel Ryelandt. Mai 1936: Réponse à l’enquête « Quel est l’ouvrage qui a fait sur vous la plus forte impression? », par Franz Hellens. Juin 1936: Le Doudou de Mons,:par Paul Werrie.Novembre 1945: Répression de l’incivisme, par Paul Struye. Juin 1846: La question royale, Aux Belges de bone volonté…, par le comte Louis de Lichtervelde. juin 1952: Comment fonctionne « l’usine Simenon »?, par Camille Deleclos.Avril 1960: Le Congo à la veille de son indépendance, par Marcel  Lihau.Août 1961: Louis-Ferdinand Céline, un lyrique de la catastrophe, par Pol Vandromme. Juillet 1962: Réflexions sur la concorde nationale, par Georges Sion. Janvier 1966: Eloge de la lecture, par Robert Guiette.Juin 1969: Les conditions de notre avenir, par Pierre Harmel.Février 1976: l’Abre de Meï, par Paul Willems. Avril 1984: Marie Gevers ou la rumeur du monde, par Jacques De Decker. Janvier 1988: Le prix de l’amitié, par Pierre Mertens. Octobre 1985: Hautes Fagnes et littérature, par Christian Libens. Mars 2005: Jules Verne et ses romans d’outre-tombe, par Max Vilain.Avril 2011:Fantômes dans la ville, par Jean-Baptiste Baronian. Juin 2013: Qu’est-ce qu’une faute, par Andté Goosse. Janvier 2017: Ce mois qui court, par France Bastia.

Comme on le voit, une très riche moisson, que l’on ne peut négliger ni au point de vue de la politique, ni à celui des lettres belges.

n°1/septembre 2018: Dossier 1968 en Belgique, avec notamment Corinne, avenue des Courses; Jean Jauniaux, Le démon de mai 68, Armel Jon, les Carabiniers d’Offenbach, Gabriel Ringlet, J’étais alors au Grand Séminaire de Liège, Renaud Denuit, Union européenne: Dislocation possible par inhumanité.

Editions SAMSA, Espace Pesce, rue Berthelot, 154, 1190 Bruxelles.

Chaussée de Louvain, 41; 1320 Hamme-Mille

La Revue du Stâve dès Boûs, n°3, été 2014: revue consacrée à l’histoire locale, la nature et la vie en autarcie en Ardenne. Roches et minéraux du massif de Stavelot, par Michel Blondieau. Faix du Diable: la Science rencontre la légende, échange avec le Pr Léon Dejonghe par Quentin Hurdebise. Les Nouvelles de la Terre, par Quentin Hurdebise. Le salaire d’un bourreau à Stavelot, par Jean-Luc Dengis. Stavelot, Cuirs et paysages, par Louis Bronne. Les sobriquets à Petit-Thier, par Jean-Marie Hurdebise. La ferme des Massotès, par Claire Foguenne. Chansons de la guerre 14-18, par Jean-Marie Hurdebise.  Jean-Marie Hurdebise, Logbierùé, 6, 4980 Trois-Ponts. jm.hurdebise @portima.be. Tél: 0495/124342

 

Rwèyål Cåveau Lîdjwès, Riflorihåye 2: consacrée à Jean Loos, avec d’abord un choix de textes évoquant la campagne de mai 40, la vie des prisonniers, mais aussi une séance de marionnettes en plein air il y a bien, bien longtemps, et ensuite une biographie de Jean Loos, « un enfant de la balle, un maître du ballon », son évasion, sa carrière de chanteur, la prise de la Citadelle, dont il sera même un petit temps commandant. Et puis, ce sera la période faste, en rouge et bleu: sous sa houlette, entre 1950 et 1958, le F.C. liégeois sera deux fois champion. Bref, une bien belle carrière, évoquée avec tendresse et humour par Jean-Denys Boussart.

 

 

Traces de vie, n°41:mars 2017: Un poème de Nancy Huston. Invitation à Tellin le dimanche 23 avril 2017 à 14 h30: rencontre avec Michel Legros et Lous Goffin. Le voyage d’Andrea, de Manuela Varrasso.

51, rue de St Hubert à 6927 Tellin.

Tranparence, n°1/2017: cette nouvelle revue, que lance José Havet, auteur belge vivant au Canada, et qui écrivit naguère un fort bel essai sur Louis Daubier, se réclame, comme son titre l’indique, d’une poésie évidente, accessible à tous, et ns fuyant l’obscurité. Dans sa préface, qui est presque un manifeste, notre ami Pierre Guérande, sur les traces de José Havet, se montre fermement partisan du « trobar clar » plutôt que du « trobar clus », et cherche appui  auprès de l’école de Rochefort, de René-Guy Cadou, cet instituteur des bords de Loire qu’aimait tant notre Roger Foulon. Le témoignage de Philippe Jaccottet est aussi invoqué, pour la justesse, la pureté, l’innocence et la simplicité. D’autres encore, Odilon-Jean Périer, Auguste Marin, Armand Bernier, Bachelard, Louis Daubier, Du pouvoir et de l’abus des mots en poésie. Vient l’appuyer et le nuancer un beau texte de Laurent Demoulin, Résister au dilemme, suivi par des poèmes d’André Gascht, Pierre Guérande, Raymond-Jean Lenoble, Joseph Bodson, Laurent Demoulin, Thierry-Pierre Clément, José Havet, une lecture de Jean-Michel Klopp par Pierre Guérande, et de Raymond-Jean Lenoble par José Havet, ainsi que des notes biographiques sur les auteurs présentés. n°2/2018: un numéro axé principalement sur les rapports poésie/chanson,: en introduction, une étude de José Havet: L’études des relations entre chanson et poésie. Embûches et perspectives.: Il faut construire, et rêver, ce que la poésie à venir pourrait être en intégrant simultanément ces contributions ainsi que les aspects les plus positifs de la chanson et du « slam/rap’ etc.. Louis Daubier: L’honneur et le risque d’être chanté.: La difficulté de faire d’un poème une chanson évoque d’abord Fauré, Poulenc, et puis les poèmes qui sont devenus des succès populaires, pour terminer par un sommet: Julos Beaucarne chante le Verre d’eau d’Odilon-Jean Périer. Pierre Guérande: De la poésie à la chanson française. Valorisation ou vulgarisation mutuelle? Quelquefois réussie mais cependant pas toujours! L’auteur met en question l’opinion de Raymond-Jean Lenoble selon qui la carté du texte s’impose dans les œuvres chantées. Et il termine en soulignant l’aisance avec laquelle la chanson parvient à toucher le jeune âge. Raymond-Jean Lenoble, dans son article Poésie et chanson française, s’appuie surtout sur des textes pour souligner leur transparence: Trenet, Brassens, Brel, Duteil. Il insiste sur le rythme, à propos du e muet., sur la collaboration du chanteur et du compositeur Il termine par l’interprétation: Le poème se suffit à lui-même. Pour exister, il n’a besoin que d’être écrit puis de trouver les ondes sensibles du cerveau d’un lecteur. (…) Un récitant ne crée jamais un poème mais l’interprète, lui, crée viscéralement la chanson. Mais il me semble que là, on met la barre un peu hait, et que plus d’un récitant ne sera pas d’accord.

Viennent ensuite des poèmes, de Bruant, Duteil, Elskamp, Genet, Laforgue, Raymond-Jean Lenoble,Jacques Prévert, Sartre, Anne Sylvestre et Boris Vian. Et enfin, des Lectures: un poème de Raymond-Jean Lenoble, La recette. Une étude de Pierre Guérande sur Marceline Desbordes-Valmore. Gérard Purnelle: José Havet, Louis Daubier, Poésie, transparence et tentations contradictoires. 

Abonnements via José Havet, jhavet@uottawa.ca (10 $ canadiens) ou Pierre Guérande (Francis Van Dam, francis.vandam@skynet.be (8 €) – tél.02/366.97.68.

 

Traversées, .  n°84, juin 2017: Dossier JeanLebon, préparé par Paul Mathieu: Jean Lebon dans la marge de la mare, par Paul Mathieu. Nombreux  poèmes de Jean Lebon.  Comme d’habitude, un beau choix de poèmes d’auteurs divers, dont Patrick Beaucamps, Jacques Demaude, Claude Miseur. En guise d’edito de Patrice Breno: Les livres ont des yeux mais aussi des oreilles! n°85, septembre 2017: Au bonheur des poètes: un copieux dossier Scandinavie, préparé par Piet Lincken, orfèvre en la matière, et que nous nous réjouissons de retrouver ici. En espérant que lui soit enfin rendue la place à laquelle il a droit. Vous y découvrirez de nombreux poètes scandinaves, pour la plupart peu connu chez nous, dans une présentation à la fois discrète et somptueuse – mais oui, c’est possible. A côté de cela, comme d’habitude de nombreux poèmes et textes: Xavier Bordes, Marc Bonetto, Marie-Claude Bourjon, Frédéric Chef, Jean-Pierre de Sélys, Denis Emorine, Gérard Mottet, Holly Thompson, et l’éditorial de Patrice Breno. n°86, décembre 2017: nombreux textes et poèmes, d’Eve Vila, Christian Viguié,François Tessandier, NIcolas Savignat, Musrapha Saha, Jean-Pierre Pisetta, Jean-Pierre Para,Damien Paisant, Béatrice Pailler, Vital Lahaye, Alexis Buffet, Jérôme Attal…suivis de l’éditorial de Patrice Breno.n°87, printemps 2018: avec notamment: La dernière page, de René Welter. Retour à Oplontis, de Philippe Mounaix. Occulte, de Claude Luezior.La distance et l’exil, de Louison Delomez. Désirs tremblés, de Jeanne Champel-Grenier. Parmi les étoiles,de Jean Bensimon, et l’éditorial de Patrice Breno. n°88, été 2018:Une présentation à la fois simple et précieuse, et un choix d’une grande qualité parmi les poètes:  Gabtriel Zimmerman, Daniel Turambar-Kolacinski, Jean-Philippe Sedikkhi,Leonardo Ruiz Diaz, Basile Rouchin,Gabriel Rony, Nicole Nadir, Jean-Philippe Marimbert, Michel Lamart, Vital Lahaye, Carino Bucciarelli, Jean Bensimon, …et, pour finir, l’édito de Patrice,qui dévoile les livres qu’il emorterait sur une île déserte: la Bible, A la recherche du temps perdu, et tout Baudelaire…n°89, automne 2018: William Cliff, Suite sicilienne. Olivier Vossot, Tom Viry, Andreas Timotheou, Luminiza C.Tigirlas, Marc Soulier, Guillaume Simon,…Pierre-Aurélien Delabre, Jeanne Champel-Grenier, Olivier Cantenys, Xavier Bordes, Fred Bonnet, Martilyne Bertoncini, Jean-Pierre Bars, Majeat At’Mahel, Jacuqes Ancet, et l’édito de Patrice Breno.

Faubourg d’Atrival, 43, 6760  Virton.