blog.aidol.asia youngteens.net dvdpornrip.com

Cécile Liégeois chante en gaumais, livret + CD, Ma p’tite édition, 12 € + 7 € de frais d’envoi, 2018. Georges Themelin.

Nous avons ici la premier volume de la collection Voix de Gaume: Voix de Gaume, bien clairement, quels que soient les auteurs des chansons: on y retrouve la même malice, la même truculence, et surtout, l’amour chaleureux de la terre natale, l’attachement au village natal, avec, assez souvent, une pointe de déception quand on voit le monde tel qu’il va, vers l’oubli de toutes les bonnes choses qui nous réjouissaient. Ainsi, dit Georges Themelin dans Pour la journée du patrimoine:

Aveu tant d’ richesses, si on doit tchoisi / C’ què dj’ sans les pus fiers, cè n’est m’ môlaji / C’est note vî patois, c’est note hèritadge / Qu’i n’ faut m’ lâyi pirde, ça s’rout trop doummadge / Oyi, note patois, el mot n’ nous fât m’ peûr/ Quand on peut l’ caûser, c’est in vrai bounheur.

(Avec tant de richesses, si on doit choisir / De quoi nous sommes les plus fiers, ce n’est pas difficile/ C’est notre vieux patois, c’est notre héritage / Qu’il ne faut pas laisser perdre, ce serait trop dommage / Oui, notre patois, le mot ne nous fait pas peur / Quand on peut le parler, c’est un vrai bonheur)

Voici les auteurs chantés par Cécile Liégeois: Cécile Liégeois (Das l’ guerni, L’oûcli, La p’tite goutte), Georges Themelin ( Ah, l’ vara d’ taps, La maîtresse de Dampîcout II, Les vannîs d’ Sî-Mâd, Les hatutries èt les vieull’ries, Not’ vî tillu, Pachoûne n’est parfait, Les dijäyes, La nût d’ la grande veille, El bon vin, Comme tous les ans, Po la djournâye don patrimoine)

Une traduction française accompagne le texte des chansons.

Allez, un petit refrain avant de nous quitter, celui la nût d’ la grande veille:

Toutes ces bîtes-la, on n’è l croirout’ m’ / Sant pus malines què bin des hoummes / Si elles voûraint dèv’nu minisses / Djè vôtrous pou zou lisse.

(Toutes ces bêtes-là, on ne le croirait pas/Sont plus malignes que bien des hommes/ Si elles voulaient devenir ministre,/ Je voterais tout de suite pour leur liste.)

 

Chez le même éditeur: le CD produit par Ma p’tite édition et qui peut être acquis sous le boîtier normal CD ou à l’intérieur (pochette) du livre de Jean Girardin, Dè l’odeur des risons…à l’acend des favas, publié aux éditions du Gletton dans les années 70. Tous les textes du livre y sont dits par l’auteur. Le livre seul, toujours disponible, se vend 5 E, le bopitier seul (boîtier normal) se vend également 5  @, et le livre contenant le CD sous pochette est vendu à 8 €.

Jean-Luc Geoffroy, rue de Jéhonville, 18, B-6890 Ochamps (Notre-patois-gaumais@skynet.be  (tél. 0479/92.60.81