blog.aidol.asia youngteens.net dvdpornrip.com

Nestor Marchal, Glossaire gaumais-français (patois de Willancourt), Ma P’tite édition, Jean-Luc Geoffroy, 2018.

Nestor Marchal, né à Willancourt (1885-1981), y a été cordonnier, puis cultivateur l’été, bûcheron l’hiver, avant d’entrer dans le commerce d’alimentation. Il a écrit des monologues en gaumais, des textes de théâtre. Par ses diverses professions, il a été en contact avec des gens de toute sorte. Même s’il n’a pas eu une profession universitaire, ses recherches en lexicographie constituent un apport précieux.à la connaissance de la vie quotidienne et à l’étude du vocabulaire de son coin de Gaume.L’orthographe adoptée suit les directives de Georges Themelin. J’en ai sélectionné pour vous quelques termes qui m’ont paru particulièrement intéressants à cet égard.

abandon: vaine pâture; âbe d’Abraham: nuages en forme d’arbre;acrolé:embourbé (decrolis, marais); alonde: hirondelle;atchueu: celui qui a tiré un mauvais numéro pour le tirrajge au sort en viue du servic militaire.numéro le plus haut: el laurier; le plus bas: èl bidet.auch’lône:érable sylvestre;beuye: ancien jeu qui ressemblait au golf;biquéte monture d’une faux; spéciale pour le sfroments;harna pour les avoies.biywô:aiguiseur de couteaux et de ciseaux; bua:cornet en bois ou en corne dans lequel le faucheur place sa pierre à aiguiser; choûr: source.cîle:faucille; cawrâye: coudrier; daru: animal légendaire qui ne s’est jamais laisser prendre ‘que l’on songe à la vouivre de Marcel Aymé);djâdje:la haie que l’on fait en bêchant; El loup qui feume sa pipe: brouillard sur le bois; houline: chenille;mâ: pétrin;mirguet: lilas niô: oef en plâtre;ochou: hier;ollâye: corridor;pétrié: sorbier;rabourowe: cultivateur;racayon: ardoisier;racramia: vent de tempête qui coule vers le 15 août;;reumer:tousser.; tchévau d’bon Dieu: carabe doré.

Voilà! De quoi, bien sûr, vous mettre en appétit.

Joseph Bodson