blog.aidol.asia youngteens.net dvdpornrip.com

« Paysages de Belgique – Un voyage artistique – 1830 – 2015 »

 

mireille

Par ce livre et l’exposition conjointe au Musée d’Ixelles, c’est à un voyage nostalgique et paisible que nous convient les organisateurs de l’événement, dévoilant un point de vue particulier des contrées belges, grâce à des « outils » graphiques et picturaux multiples : peintures, gravures, photographies, vidéos et installations.

 

Grâce à la présentation d’oeuvres de plus de 70 artistes, l’ouvrage propose un cheminement intellectuel étayant avec finesse l’émotion artistique, au travers de six thèmes : « Paysages de la Nation », « Paysages industriels », « Nocturnes », « Nuages », « Paysages imaginaires » et « Abstraction et Nature ».

 

Pourquoi pas ? C’est un choix, et les commentateurs le défendent de manière fort appropriée.

 

Il y a tant à dire de la nature que les chemins pris par les auteurs nous mènent là où ils ont choisi de nous attendre avec les propos qu’ils désirent nous faire partager.

Au détour d’une sente imaginaire, le regard passe du sol au ciel, de l’horizon à l’intériorité, rencontre la vision d’Anna la Vingtiste ou de Marion Hansel, hésite à la vue des masses Bram bogartiennes, s’inquiète des impressions métalliques à l’approche des charbonnages, réagit à la couleur Van Lintienne ou à la noirceur angoissée de Spilliaert, à la griffe lismondienne ou à la rigueur douce de Gaston Bertrand…

L’oeil est maître éveilleur de nos perceptions. C’est qu’il accompagne l’émotion ressentie au vu des tableaux proposés, et ces « images » composées ont une vie propre, souvent éloignée des propos adossés aux sélections.

Qui ne s’est dit : « Tiens, pourquoi donc cet artiste ? Tel autre n’eût-il pas été plus approprié ? »…

Mais il est vrai que Denis Laoureux° compose l’univers artistique belge selon ses propres critères académiques, et que rien ni personne ne pourra y trouver à redire !

Laissons néanmoins à chacun ses coups de coeur. En matière d’art, il n’est que partage d’émotion qui compte vraiment ! Retenons que nombre des artistes mis à l’honneur ont valorisé et valorisent encore les contrées de Wallonie. Ne citons, pour ce faire, que ces peintres mondialement connus que sont Rops à Namur, Magritte à Lessines, Delvaux à Antheit et Spy, Jacques Charlier à Liège, et, plaisante à souhait et seule femme du groupe des XX, Anna Boch à La Louvière, une passionnée de Van Gogh.

Un livre « sélection » à consulter certainement, si l’on n’a pu profiter de l’excellente exposition.

Mireille Dabée

 

° Denis Laoureux – Docteur en Histoire de l’Art et Archéologie de l’ULB – Enseigne depuis 2005 les matières relatives à l’art moderne et contemporain – Spécialiste de l’histoire de l’art en Belgique.

—————————————————————————————————————————————————————-

« Paysages de Belgique – Un voyage artistique – 1830 – 2015 »

Sous la direction de Denis Laoureux.

Paru aux Editions Racine – 176 pages – 23 x 24 cm – 29,95 €

Couverture souple à rabats – Photos en couleurs.

Livre publié dans le cadre d’une exposition du même titre, organisée par le Musée d’Ixelles.

Avec une nouvelle de Jean-Philippe Toussaint, intitulée « La disparition du paysage ».