blog.aidol.asia youngteens.net dvdpornrip.com

Très belle anthologie des 30 ANS DES EDITIONS TETRAS LYRE (1988-2018)

En 1988, Marc Imberechts, Dacos et Jean-Marc Simar lançaient les éditions Tétras Lyre. Ils ont œuvré durant plus de vingt ans, créé plusieurs collections : Lettrimage, Accordéon, Lyre sans borne. Puis, ont passé le relais : ce fut Maxime Coton. Aujourd’hui, Primaëlle Vertenoeil (qui présente, choisit les textes) et son équipe ont repris le flambeau et sortent cette anthologie en hommage aux fondateurs et poètes édités.
Les auteurs publiés durant cette période proposent un inédit (parfois plusieurs) ou un extrait du catalogue.
Des poèmes squelettiques de Quaghebeur, un très beau poème de Claude Donnay (Bleu comme l’enfer), le style du très rare Counard, le retour très attendu de Ben Arès à la poésie, la discrète tenue de Philippe Mathy, l’originalité des vers de Timotéo Sergoï, l’ironie douce et la tendresse de Lucien Noullez, Roland Ladrière en discrétion , Pascal Leclercq en verve lyrique…et bien d’autres, sans oublier ces chers disparus Romus (des inédits non repris dans « Une sorte d’enfance »), Wauthier (le beau « Nom du père »), Leggelo…la diversité des voix, des thèmes, des tons, des écritures offre ainsi au lecteur l’occasion de fréquenter de nombreux poètes de chez nous et d’ailleurs (puisque nous avons lu aussi Arrabal, del Re, …)
L’édition, grand format, pour près de deux cents pages de textes (des poèmes fleuves parfois, cf. Serge Delaive), offre un très bel objet à conserver.
L’aventure éditoriale continue.
Une bibliographie et une chronologie complètent l’ouvrage. Vous avez ainsi sous les yeux la production année après année.

Philippe Leuckx